Grr!

Grr!

Grr! quel temps grisâtre
Sur le green de Montmartre
Mais quelle lumière bleuâtre
Dans le mausolée de Jean-Paul Sartre

Grimé en Grr! me clown grimace
Dans l’impasse des Limaces
Alors que les trapézistes trépassent
Non d’un Grr! Sur l’Avenue des Tapas.

Grr! Les filles de joie se réchauffent en rogne
Sous les arbres ahuris du Bois de Boulogne
Alors que les clients avalent des bugnes
Au commissariat de la place des Vignes

Grr! Les péniches bariolées baguenaudent
Sous l’Avenue des Ribaudes
Alors que les avions vindicatifs se viandes
Sous les rires grinçants de la jolie Maude.

Grr!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *